ÉGLISE SAINT VINCENT DE SERS SERS



ÉGLISE SAINT VINCENT DE SERS

Village

65120 SERS

ÉGLISE SAINT VINCENT DE SERS

Description

L’église romane du XIIème siècle dédiée à saint Vincent est classée aux Monuments historiques. Elle a été remaniée au XVIIIème siècle et a souffert du tremblement de terre de 1854 ; le presbytère a dû être reconstruit en 1857. Elle présente un chevet en cul-de-four et un clocher-pignon à redents auquel on a adjoint une tour de guet. Le clocher possède deux cloches : la plus grande, à gauche provient de l'ancienne cloche de 1885 refondue en 1988. La plus petite, à droite, date de 1889. Si la première provient d'une fonderie d'Orléans, la seconde a été fondue par Dencausse de Soues, comme la grande majorité des cloches du Pays Toy. C'est une souscription paroissiale qui a financé la cloche la plus récente. Entrée insolite par une maison du XVIIIème siècle (1769), l’entrée primitive était située au sud de la nef unique. Le chrisme de 46 cm de diamètre est encadré à droite par deux oiseaux et à gauche par un aigle et une croix. Il est pratiquement identique à celui de Vizos. Le chevet conforté par des pilastres est décoré par une corniche en tuffeau à dents d'engrenage. Accès à la tribune par l’escalier extérieur. L'église est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques. À l'intérieur, beau retable baroque en bois doré (restauré en 1996), représentant saint Vincent de Saragosse, en tenue de diacre, avec sa serpette et sa palme de martyre. La facture de son visage est assez rustre. Situé dans une niche à fond bleu, il est encadré par saint Pierre avec sa clef et saint Paul avec son épée et est surmonté par Dieu le Père tenant dans sa main gauche un globe terrestre. Il est encadré par deux anges. Dans la décoration florale, se trouvent des grenades éclatées, symboles de la chrétienté : les graines dans un cloisonnement signifiant la multitude des croyants dans l'unité. Quatre pots à feu dominent l'ensemble. Maître-autel du XVIIIème siècle à la romaine. Pour pallier le manque de place, deux chapelles latérales ont été rajoutées au XVIIIème siècle, puis une tribune en U en bois tourné en 1889. Beau sol de schiste et armoire baptismale. La lanterne (lumière rouge) est celle d'une lanterne de procession (fête Dieu). L'église est ouverte tous les jours. Sources : www.patrimoines-lourdes-gavarnie.fr

Animaux acceptés : non

km

Itinéraire depuis