Route des cols, La Grande Traversée de l'Atlantique à la Méditerranée.

Dans les Pyrénées, prendre la route signifie souvent accéder à un col. Lieu de passage entre deux vallées, entre deux mondes, le col est le lien entre les pays et les hommes. Les cols des Pyrénées sont mythiques : d’Hannibal qui franchit le Perthus avec ses éléphants en 218 avant J.C. jusqu’aux passeurs qui défièrent les nazis et aux exploits sportifs du Tour de France, ils font l’objet d’une vraie fascination. La route c’est la mémoire. Son tracé, ses abords racontent le pays traversé.
Elle donne aussi envie d’aller plus loin et d’aborder l’espace.. Et dans les Pyrénées, l’espace est immense.

Route des Cols des Pyrénées

Avant de vous lancer sur cet itinéraire, sachez que la distance à parcourir est de 911 km. Cette route touristique traverse les Pyrénées en passant par des cols de montagne remarquables, dispersés sur l'ensemble des 6 départements français des Pyrénées. À vous de choisir comment profiter de cette belle escapade de vacances : avec 2, 3 ou 4 roues ?....

De col en col, vallée après vallée, vous découvrirez de nombreux paysages panoramiques. Depuis Ibardin et la Rhune surplombant l'Océan Atlantique, les cols, Aubisque, Tourmalet, Peyrsourde et tant d'autres vous mèneront de grottes préhistoriques en châteaux cathares ou édifices ecclésiastiques et ce, jusqu'en pays catalan vers le Canigou et le massif des Albères dominant la Mer Méditerranée.

En savoir plus

Le Port de Pailhères

Altitude : 2001m

Plus haut col routier de l’Ariège, le port de Pailhères, en montant, depuis Ax-les-Thermes, offre au regard ses abords dénudés et un fastueux panorama : Tarbésou à droite, massif du Madres, sommets de Cerdagne et d’Ariège et, au nord, forêts du pays de Sault.

Ouvrant sur le pays du Donezan, baptisé « Québec Pyrénéen » en raison de ses charmants étangs et des teintes qu’adoptent ses feuillages au gré des saisons, enchâssé entre Capcir dans les Pyrénées Orientales et haute vallée de l’Aude, ce col offre aux visiteurs ses paysages, ses sentiers et sa belle nature sauvage. Son vaste domaine forestier offre un spectacle sans cesse renouvelé : les feuillus se parent de toute la gamme des verts au printemps, du jaune flamboyant au rouge vif à l’automne,

Calculez votre itinéraire

Le col de Peyresourde

Altitude : 1569m

Le chapelet des grands cols des Pyrénées centrales s’achève ou commence par le Peyresourde, tout dépend par où on les attaque. Ce col relie le Louron au pays de Luchon par la vallée du Larboust et débouche sur Bagnères-de-Luchon, antichambre du lac d’Oô, annonçant de superbes randonnées vers Espingo et le Portillon. A mi-chemin entre Loudenvielle et Luchon, ce passage, bien que peu élevé, ne se laisse pas apprivoiser aisément. Ses flancs abritent de nombreux villages de montagne formant une mosaïque dans les fonds de vallées.

Calculez votre itinéraire

Entre Aubisque et Soulor, la montagne grandeur nature

Altitude : 1709/1474m

Partons à l’assaut de deux cols de légende sur la même étape avec tout d’abord, l’Aubisque et ensuite le Soulor. Cerné de montagnes, tutoyant les précipices, l’Aubisque est abonné des grandes ascensions du Tour de France. Depuis le col au magnifique panorama, la route longe des à-pics impressionnants et relie le col du Soulor, camp de base pour des balades réalisables en une demi-journée. Cet autre col prestigieux du Tour de France cycliste, le Soulor, s'aborde depuis Laruns, la route serpentant ensuite jusqu’à Gourette, berceau du ski pyrénéen. Sur la route, les vaches ou les moutons vaquent à leur aise, parfois même à l’intérieur des tunnels… En automne, il n’est pas rare de voir passer des vols de palombes et de grues cendrées.

Calculez votre itinéraire