Un musée exceptionnel à Tautavel pour célébrer le plus vieil homme retrouvé sur le sol français, un  Parc de la Préhistoire à Tarascon-sur-Ariège qui propose une visite de toutes les richesses préhistoriques du département, des grottes ornées parmi les plus remarquables d'Europe, des lieux qui ont donné leur nom à des périodes de la préhistoire — azilien, aurignacien —  les Pyrénées sont l'un des grands berceaux de l'histoire de l'Humanité.

 
C'est au Paléolithique inférieur, vers – 450 000 ans que vivait l'Homme de Tautavel, dont des restes furent retrouvés dans la Caune de l'Arago, près de Tautavel.
 
Le plus vieux des Pyrénéens, et des Français, possède un magnifique musée dans la commune éponyme.
 
Ce centre européen de la Préhistoire nous conduit du Paléolithique inférieur au Paléolithique supérieur dont on trouve de nombreux témoignages dans les Pyrénées.
 
De nombreuses grottes : Niaux, La Vache, le Mas d'Azil, Bédeilhac en Ariège, ou Marsoulas en Haute-Garonne furent habitées par les Magdanéliens, peuple de chasseurs et de collecteurs. Selon le préhistorien Louis-René Nougier, ils constituent la première grande civilisation de l'humanité. Dans la grotte de La Vache on a découvert, plus de 600 objets représentant la plus importante série d'art mobilier préhistorique.
 
 
 
La grotte du Mas d'Azil a, elle, donné son nom à l'Azilien, période charnière entre le Paléolithique et le Néolithique, environ 10 000 ans avant notre ère.
Le musée du village présente de très nombreux objets de la période, dont le célèbre propulseur, le « Faon aux oiseaux ».
 

Niaux pour sa part est l'une des plus importantes grottes ornées d'Europe, réputée notamment pour son célèbre « Salon noir », décoré de bisons, cerfs et autres bouquetins.
 
À Gargas (Hautes-Pyrénées) les célèbres et énigmatiques mains peintes sur les parois de la grotte datent du Paléolithique supérieur. Quant au village d'Aurignac (Haute-Garonne) réputé pour sa grotte, il a donné son nom à une période située entre – 37 000 à – 28 000, l'Aurignacien et au Pays basque, les grottes d'Isturitz et d'Oxocelhaya révèlent plus de 80 000 ans d'histoire.