Eau, ciel ou terre, l'été pour tous

Eau, terre, ciel, en été, les Pyrénées déclinent ces trois éléments à l'infini. Du raft à la pêche à la truite ; du parapente au via ferrata, du VTT aux petits trains touristiques, en été les Pyrénées proposent des activités pour tous.
Les rivières aussi sauvages que nombreuses, permettent, en toute sécurité, de s'adonner au raft, au canyonisme ou encore à l'hydrospeed, encadrés par des professionnels, comme sur la Neste d'Aure, le gave de Pau, le défilé de la Pierre-Lys, dans l'Aude, ou encore sur la Nive au Pays basque

De la descente familiale en raft à l'aventure individuelle et plus sportive en hydrospeed, chacun trouvera son bonheur.  

Les plus méditatifs opteront pour une journée de pêche à la truite fario, la reine des torrents pyrénéens.
 
Pour ceux qui envient le gypaète, le parapente est la solution idéale qui permet de virevolter et de découvrir de manière inouïe les somptueux paysages du Luchonnais, de la Vallée du Louron ou encore des vallées béarnaisesDes baptêmes en biplace et des stages d'initiation sont proposés dans presque chaque vallée.
 
 

Les amoureux de la terre ferme enfourcheront un VTT pour des balades sportives sur des parcours de randonnée ou des descentes pétrifiantes sur les pistes des stations de ski, reconverties.
 
Les adeptes de Stevenson préféreront les randonnées à dos d'âne. Si celle vers le cirque de Gavarnie est un classique pyrénéen, de nombreuses autres destinations sont possibles, en vallée d'Ossau, en Ariège, au Pays basque ou encore dans le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Enfin, ceux qui hésitent entre ciel et terre opteront pour les voies d'escalades, parmi les plus beaux spots de France ou les via ferrata, qui d'est en ouest proposent des sensations fortes avec des surplombs vertigineux.
 
De nombreux rochers d'initiations feront naître des vocations !
 



Enfin, impossible de passer sous silence les petits trains, celui de La Rhune, qui a fêté ses 90 ans en 2014, le petit train d'Artouste en vallée d'Ossau ou l'incomparable Train Jaune, le célèbre « Canari » qui relie les gares de Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol, 63 kilomètres et un dénivelé de 1200 m, en passant par la gare de Bolquère à 1 592 mètres d'altitude, la gare la plus haute de France !